25/06/2022 - https://www.queven.com/vivre-a-queven/transports/voies-douces-pietons-velos/
Accueil
Portail Les Farfadets
Portail Familles
Menus scolaires
Pôle jeunesse
Etat civil
Annuaire
Déchèterie
Transports
Cimetière
Centre culturel
Médiathèque
Contact
En 1 clic

Voies douces piétons-vélos

Transports

Le Schéma Directeur Déplacements Doux, S3D, dessine un maillage de circulations douces sur l’ensemble du territoire communal. Réalisé par tranche, il prévoit sur 10 ans, 2020-2030, le doublement des voies douces : de 10 km à 20 km, pour une circulation apaisée, une ville conviviale et durable.

Le S3D a pour objectif de pallier les manques de continuité, d’accessibilité, de lisibilité du réseau existant, ainsi que les problèmes de sécurité, notamment aux carrefours et giratoires. Il prévoit des interconnections avec les réseaux des communes limitrophes : Lorient, Guidel, Pont Scorff, Gestel et Ploemeur et qui relie Quéven aux plages.

La période 2020-2023 concerne des travaux réalisés sur 5 voies douces :

  • Voie verte Quéven/Les plages : liaison entre le centre ville et la chaucidou qui mène à Ploemeur, avec traversée de la voie ferrée, de 2 rond-points dangereux au Mourillon et du pont qui enjambe la voie rapide.
  • Kergavalan : voie douce sur l’axe centre ville – Kerdual, axe très fréquenté en direction de Lorient nord.
  • Vieux Moulin : sur la liaison centre ville – Kerdual, avec accès à Lorient via le pont qui traverse la voie rapide.
  • Rue Diény : large chaussée en hyper centre qui offre l’opportunité d’accueillir les piétons-vélos-PMR, d’embellir le centre ville et de compléter la liaison vers Gestel.
  • Rue du Ménéguen : large chaussée accidentogène en sortie d’agglomération, qui présente les mêmes caractéristiques et opportunités que la rue Diény.

 

Pour ce programme, la commune a bénéficié d’importants co-financements :

– Fonds européens / Feder : 250 000 € –  www.europe.bzh
– Région Bretagne / Mobilités Actives et Projet Centralité : 156 900 €
– Département Morbihan / Plan de Relance et PST : 55 890 €
– Lorient Agglomération : 26 250 €
– Reste à charge ville de Quéven : 936 446 €
Montant total = 1 425 486 €

 

Autre axe majeur du S3D : l’axe Lorient-Gourin

La partie quévenoise de l’axe Lorient-Gourin, voie verte départementale, a été aménagée sur le tracé d’une ancienne voie ferrée active entre 1902 et 1948, dont la gare se situe près des Arcs.
Le potentiel de fréquentation de cet axe est important :
– il passe devant une école de près de 300 élèves et du centre culturel “Les Arcs” au rayonnement intercommunal.
– il longe la rue Jean Jaurès, artère commerçante de Quéven,
– il traverse le nouvel éco quartier de Croizamus (plus de 300 logements),
– il se poursuit au nord de Quéven, en direction du zoo de Pont-Scorff, avant de rejoindre le bourg de Pont -Scorff.

Tracé en jaune sur la photo

Retrouvez le plan de circulation vélo réalisé par Lorient Agglomération en cliquant ici.