29/11/2020 - https://www.queven.com/actualites/permanence-dediee-a-lecoute-de-victimes-de-violences-conjugales/
Accueil
Portail Famille
Menus scolaires
Pôle jeunesse
Etat civil
Déchèterie
Transports
Cimetière
Annuaire
Contact
Centre culturel
Médiathèque
Spécial Covid - Confinement 2
En 1 clic

Permanence dédiée à l’écoute de victimes de violences conjugales

Actualité
Publié le 24 avril 2020

Permanences dans le centre commercial Carrefour Keryado à Lorient.

Dans le cadre de la gestion de crise sanitaire liée au COVID 19 que traverse actuellement la France, l’information, la prise en charge et l’accompagnement des femmes victimes de violences conjugales est une priorité du Gouvernement, et plus particulièrement en cette période de confinement de la population.

C’est pourquoi, les mesures prises dans le cadre du Grenelle de lutte contre les violences conjugales sont toujours d’actualité. En vue de protéger et soutenir au mieux les victimes, plusieurs mesures gouvernementales ont été mises en place depuis le début du confinement : sensibilisation des pharmacien.ne.s, ouverture de places dédiées aux femmes victimes de violences, et création du 114 – numéro d’alerte par sms, ainsi que d’une plateforme d’écoute pour les auteurs de violences.

Afin de renforcer la réponse de proximité aux femmes, en complément de ces dispositifs, le Secrétariat d’État chargé de l’égalité entre les femmes et les hommes, s’est engagé à permettre l’ouverture de points
d’accompagnement dans les centres commerciaux, à destination des femmes victimes de violences conjugales.

Ainsi, grâce à la participation volontaire du Centre d’information des femmes et des familles (CIDFF) et de la Sauvegarde 56, une permanence dédiée à l’accueil et à l’écoute des personnes victimes de violence sera ouverte à partir du vendredi 24 avril, au centre commercial Carrefour K2 de Keryado à Lorient. Ces permanences seront tenues par des professionnel.le.s et des bénévoles qui se sont mobilisé.e.s pour offrir un accueil confidentiel, dans le respect des gestes barrières.