07/07/2020 - https://www.queven.com/actualites/de-nouveaux-lutrins-pour-mieux-connaitre-lhistoire-de-queven/
Accueil
Menus scolaires
Etat civil
Annuaire
Paiement carte Coccinelle
Agenda 21
Transports
Centres de loisirs
Temps d'activités périscolaires
Déchèterie
Pôle jeunesse
Cimetière
Contact
En 1 clic

De nouveaux lutrins pour mieux connaître l’histoire de Quéven

Actualité
Publié le 18 juin 2020

Retrouvez l’emplacement des nouveaux lutrins sur la carte interactive sur queven.com ou sur l’appli mobile Quéven.

Cinq nouveaux panneaux d’interprétation historique viennent d’être installés dans la commune. Ils complètent les 10 panneaux existants (6 situés en campagne : au bord du Scorff, près des chapelles de Saint Nicodème et de la Trinité, sur le site de l’ex château de Kerrousseau, au tumulus de Kerroch et sur le site des poudrières du Mentec ; et 4 en milieu urbain : place de la ville de Toulouse, près de l’église, en haut de la rue Jean Jaurès, face au calvaire de Croizamus).

Les nouveaux lutrins apportent un éclairage sur les thèmes suivants :

  • Hommage au professeur René Lote et au docteur Yves Diény,
  • Kerdual et Sac’h Quéven : deux villages quévenois aux portes de Lorient,
  • La tragique odyssée des otages de Rosporden,
  • La base aéronavale de Lann Bihoué,
  • Bihoué, le berceau de Quéven.

Deux autres lutrins suivront dès que l’aménagement des espaces publics de Croizamus le permettront : « Le puits et l’ex usine à engrais de Croizamus » et « Le site des fouilles archéologiques réalisées à Croizamus, en 2010-2011 ».

Objectif : permettre aux Quévenois de mieux connaître l’histoire de leur commune, de développer leur mémoire collective et la prise de conscience de leurs racines : autant de repères pour mieux se situer dans le temps et l’espace, dans une commune détruite à 85 % durant la Seconde Guerre mondiale, où tout vestige du passé est d’autant plus précieux.

Ces supports traditionnels d’information sur l’histoire sont relayés sur notre site internet (rubrique « Découvrir la ville ») , au sein d’une page d’histoire dynamique qui permet de télécharger les textes et de découvrir d’autres photos et documents sur le sujet. Sur la carte interactive disponible sur la page d’accueil du site internet et sur l’application mobile Quéven, vous pouvez visualiser l’emplacement des lutrins pour organiser plus facilement votre balade.

Le Comité d’Histoire de Quéven a proposé les thèmes et les textes, partiellement traduits par l’Office de la Langue Bretonne. Leur réalisation a été confiée à la société Jézéquel, basée à Trégueux, spécialiste des lutrins en lave émaillée, que l’on retrouve sur la plupart des sites historiques et culturels bretons. Le choix de ce procédé ultra résistant a été possible grâce au soutien financier de 2 partenaires : la Région Bretagne et le Département du Morbihan. Les 5 lutrins ont été installés par les services techniques de la ville.

Depuis l’an dernier, ils servent de fil conducteur à la balade contée organisée à Quéven dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine, organisée par la mairie en partenariat avec le comité historique, l’école de musique, Kewenn Entr’actes, Courants d’airs et Scave Rando. Cette année, elle est prévue dimanche 20 septembre à partir de 14h, du côté de Kerdual.

Légende photo : De gauche à droite : Fabrice Klein (adjoint à la Jeunesse et au numérique, les représentants du Comité historique, Linda Tonnerre (adjoint à la Culture et communication, Joëlle Rolland, chargée de projets.