18/11/2018 - http://www.queven.com/actualites/pour-en-savoir-plus-sur-lhistoire-de-queven/
Accueil
Menus scolaires
Etat civil
Annuaire
Paiement carte Coccinelle
Agenda 21
Transports
Centres de loisirs
Temps d'activités périscolaires
Déchèterie
Pôle jeunesse
Cimetière
Contact
En 1 clic

Pour en savoir plus sur l’histoire de Quéven

De gauche à droite : Joelle Rolland-Didou (chargée de mission Mairie de Quéven), Pierre Le Gall et Jean Le Bihan (Comité historique), Fabrice Klein (conseiller municipal)
Actualité
Publié le 25 octobre 2018

Découvrez les lieux des nouveaux lutrins.

Quatre nouveaux panneaux d’interprétation historique viennent d’être installés dans la commune. Deux le seront prochainement.

Ils complètent les 6 panneaux déjà réalisés par le Syndicat du Bassin du Scorff, situés en campagne : au bord du Scorff, près des chapelles de Saint Nicodème et de la Trinité, sur le site de l’ex château de Kerrousseau, au tumulus de Kerroch et sur le site des poudrières du Mentec.

Les nouveaux, plus urbains, apportent des informations sur :

  • La place de la ville de Toulouse
  • Les abords de l’église (église, médiathèque, monument aux morts)
  • Le haut de la rue Jean Jaurès (école, maison communale, chapelle et lavoir Saint Eloi)
  • Le calvaire de Croizamus
  • 2 autres suivront dès que l’aménagement des espaces publics de Croizamus le permettront : « Le puits et l’ex usine à engrais de Croizamus » et « Le site des fouilles archéologiques réalisées à Croizamus, en 2010-2011 ».

« L’objectif de ces supports est de permettre aux Quévenois de mieux connaître l’histoire de leur commune, de développer leur mémoire collective et la prise de conscience de leurs racines : autant de repères pour mieux se situer dans le temps et l’espace« , explique Fabrice Klein, conseiller municipal à l’origine du projet.

« Le Comité d’Histoire de Quéven a proposé les thèmes et les textes, partiellement traduits par l’Office de la Langue Bretonne. Leur réalisation a été confiée à la société Jézéquel, basée à Trégueux, spécialiste des lutrins en lave émaillée, que l’on retrouve sur la plupart des sites historiques et culturels bretons. Le choix de ce procédé ultra résistant a été possible grâce au soutien financier de 3 partenaires : le Syndicat du bassin du Scorff (avant sa dissolution fin 2017), la Région Bretagne et le Département du Morbihan« , poursuit Joëlle Rolland-Didou, chargée de mission.

Ces supports traditionnels d’information sur l’histoire seront relayés sur le site internet de la ville, au sein d’une page d’histoire dynamique qui permettra prochainement de :

  • Télécharger les textes des lutrins
  • Découvrir d’autres photos et documents sur le sujet, comme les vidéos tournées conjointement par le Pôle Jeunesse et le Comité historique.

Quels thèmes pour les prochains lutrins ?

Si vous avez des idées de lieux, bâtiments … qui méritent selon vous d’être mis en valeur par un panneau d’interprétation historique, n’hésitez pas à envoyer votre proposition par mail à : jrolland@mairie-queven.fr.