25/07/2017 - http://www.queven.com/votre-mairie/etat-civil/bapteme-civil/
Accueil
Menus scolaires
Etat civil
Annuaire
Paiement carte Coccinelle
Agenda 21
Transports
Centres de loisirs
Temps d'activités périscolaires
Déchèterie
Pôle jeunesse
Marchés publics
Contact
En 1 clic

Baptême civil

Baptême civil
Etat civil

Le baptême civil, appelé également « baptême républicain », est destiné à faire entrer un enfant dans la communauté républicaine et à le faire adhérer de manière symbolique aux valeurs républicaines.

Acte citoyen, le baptême civil est l’engagement moral des parrain(s) et marraine(s) d’accompagner l’enfant dans les différentes étapes de sa vie et de suppléer les parents en cas de malheur familial. Il est également destiné à faire entrer l’enfant dans la communauté républicaine et à le faire adhérer de manière symbolique aux valeurs républicaines.

L’origine du baptême civil

Le parrainage civil remonte à l’époque de la séparation de l’Eglise et de l’Etat, c’est-à-dire à la Révolution française. Il a été institué par le décret du 20 prairial an II (le 8 juin 1794).
Après être tombé en désuétude pendant plus d’un siècle, il connaît ces dernières années un engouement croissant en France. Alors qu’il a été autrefois instauré comme une mesure anticléricale, le baptême civil est aujourd’hui plutôt apprécié comme un complément ou une alternative au baptême religieux. Ne s’agissant pas d’un acte d’état civil, les baptêmes civils ne sont pas inscrits sur les registres de la commune. Enfin, il n’y a pas de cérémonial préétabli. Il n’existe aucune condition d’âge pour être parrain ou marraine. Il est cependant souhaitable qu’au moins un des deux soit majeur.

 

Le baptême a t-il une valeur juridique ?

Légalement, le baptême civil n’a aucune valeur juridique. L’engagement des parrain(s) et marraine(s) reste symbolique. Il s’agit néanmoins d’un engagement moral fort, prononcé devant le maire, officier d’Etat Civil. Il s’agit d’une démarche personnelle des parents qui s’inspire des principes d’une laïcité moderne : liberté d’opinion et égalité civile des religions. Les parents qui souhaiteraient faire des parrain(s) et marraine(s) de véritables « tuteurs » en cas de disparition, doivent procéder par voie testamentaire chez un notaire, ou par sous-seing privé (article 398 du Code Civil).

Voici la liste des pièces à fournir :
– le formulaire de demande dûment complété et signé des deux parents (formulaire disponible à l’accueil de la mairie ou à télécharger en bas de page).
– l’acte de naissance de l’enfant ou copie du livret de famille.
– les pièces d’identité des parents, des parrain et marraine et si possible de l’enfant.
– un justificatif de domicile des parents.

Contacts
Mairie

Service Etat civil
Place Pierre Quinio

56530 QUÉVEN
02 97 80 14 14